Plateforme Jeunesse & Santé Mentale (PJSM) – Nord-Ouest de la Seine Saint-Denis (93)

La plateforme « Jeunesse & Santé Mentale » est une unité fonctionnelle commune à deux hôpitaux relevant de secteurs de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent et de psychiatrie adulte. Elle fonctionne comme un guichet unique destiné, en priorité, aux professionnels intervenant auprès de jeunes en prise à des difficultés psychiques, sur une classe d’âge étendue allant de 12 à 25 ans, et résidant au Nord-Ouest de la Seine-Saint-Denis (93).

Cette fiche de capitalisation décrit comment ce dispositif innovant est né du terrain. Elle met en exergue ses défis actuels ; lesquels se mêlent aux enjeux du domaine psychiatrique, notamment ceux relatifs aux approches du soin et de la prévention selon les âges et l’intérêt d’une collaboration intra psychiatrique (enfants, adolescents, adultes) et une collaboration intersectorielle.

20/05/2024

Télécharger Consulter

Jung Stéphane
Coordonnateur de la PJSM
s.jung@epsve.fr

Dr Ernouf Thibault
Chef de service, secteur 93G01, Pôle Pleyel, EPS Ville-Évrard
t.ernouf@epsve.fr

Cette fiche de capitalisation a été produite dans le cadre d’un projet initié et financé par la Fondation de France et coordonné par la Société Française de Santé Publique.

Présentation de l’intervention

La Plateforme Jeunesse & Santé Mentale (PJSM) est un dispositif innovant permettant l’accès aux soins en santé mentale de jeunes âgés de 12 à 25 ans, résidant dans la région francilienne située au Nord-Ouest du département de la Seine-Saint-Denis.

Ce dispositif complémentaire de l’offre de soins en santé mentale était l’origine composé d’une instance de concertation et d’une équipe mobile.

En évolution permanente pour répondre à la plasticité de l’environnement et des besoins émergents, notamment depuis la crise Covid, la Plateforme Jeunesse & Santé mentale a évolué vers un guichet unique de coordination géré de manière fonctionnelle par un interlocuteur premier pour les différents partenaires. Cet interlocuteur, coordinateur de la PJSM est en capacité de faire le relais des demandes auprès de l’équipe mobile et des dispositifs de droit commun. Ce guichet existe en lieu et place des instances de concertation.

La présente capitalisation décrit son émergence, les moments clés de son évolution, ses perspectives et ses défis.

La plateforme repose sur la collaboration fine de deux types de secteurs psychiatriques : d’une part, des professionnels spécialisés en psychiatrie de l’enfant, et d’autre part, des professionnels spécialisés en psychiatrie de l’adulte (et jeunes adultes).

Les spécialistes en pédopsychiatrie proviennent du secteur I01, sous la responsabilité du Centre hospitalier Delafontaine et du Dr. Jean-Pierre Benoit, établi à Saint-Denis, tandis que les spécialistes en psychiatrie adulte et jeune adulte sont issus des secteurs G01-G02 et G03 de l’Etablissement public de santé de Ville-Évrard.

Ce projet, Plateforme Jeunesse & Santé Mentale (PJSM) est porté administrativement et financièrement par les deux hôpitaux, l’EPS de Ville-Évrard et le CHSD Delafontaine.

Sa durabilité de cette coopération relève de négociations et d’ajustements attentifs entre les deux types de psychiatries.

Présentation des structures

En Île-de-France, l’établissement public de santé de Ville-Évrard (EPSVE), dédié à la santé mentale, joue un rôle central en tant qu’établissement de référence pour le département de la Seine-Saint-Denis (93), qui compte une population de 1 655 422 habitants.

La prestation des soins pour la psychiatrie publique est organisée selon une approche sectorisée. L’EPS Ville-Évrard a la charge de 15 secteurs de psychiatrie de l’adulte qui englobent 33 communes, ainsi que 3 secteurs de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent couvrant 28 communes.

Chaque secteur dispose d’une offre de soins et services comprenant à minima un lieu de consultation médico-psychologique (CMP), un lieu d’hospitalisation temps plein et une structure alternative à l’hospitalisation (HDJ ou CATTP).

En psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent, les secteurs incluent des consultations médico-psychologique (CMP), des centres d’accueil thérapeutique à temps partiel, des hôpitaux de jour voire dans certains cas, une unité d’hospitalisation à temps plein.

Les équipes de secteurs mettent en place des prises en charge spécifiques pour les adolescents, les personnes précaires, les personnes âgées, l’accueil en crise, les urgences, les soins de post-cure, la réadaptation psycho-sociale.

C’est le cas de la Plateforme jeunesse & santé mentale dédiée aux 12-25 ans qui est co-portée par les secteurs représentés sur la figure 2.

Elle se distingue d’autres méthodes de soins, en tant que dispositif novateur en Seine-Saint-Denis, tout en constituant une unité fonctionnelle partagée à la fois par l’EPS Ville-Évrard et le Centre hospitalier de Saint-Denis Delafontaine.

Le secteur I01, relatif à l’enfant et l’adolescent, est porté le Centre Hospitalier Saint-Denis Delafontaine (CHSD), unique établissement de santé public du territoire de Plaine Commune au Nord-Ouest du 93. Le CHSD se constitue de deux hôpitaux principaux : Delafontaine et Casanova. Ce portage particulier a été pensé dans les années 80, afin de déstigmatiser le soin en santé mentale.

L’offre destinée aux jeunes couvrent les besoins des enfants et adolescents jusqu’à 18 ans dans un secteur spécifique, offrant des services quel que soit leur trouble psychique. Elle s’articule de la manière suivante :

  • Cinq CMP enfants : 1 à Epinay, 1 à Pierrefitte, 2 à Saint-Denis, 1 à Saint-Ouen ;
  • Un hôpital de jour : Zephyr ;
  • Différentes unités de liaison ou de prise en charge : Unité de psychiatrie de liaison (UPL), Unité d’Accueil Parents-Enfants (UAPE), CATTP (Centres d’Accueil Thérapeutiques à Temps Partiel,) et CASADO (faisant office de maison des adolescents (MDA) et de centre médico-psychologique (CMP)).

L’unité CASADO combine une Maison des adolescents et un CMP pour des consultations rapides avec des psychologues ou psychiatres, ainsi que des ateliers thérapeutiques de groupe pour renforcer les intérêts et la confiance en soi.

Le centre Zéphyr dispose de 14 places à temps plein et propose un dispositif inclusif pour les enfants de 2 à 12 ans atteints d’autisme ou de troubles sévères du développement, offrant des soins intégratifs tels que la psychomotricité, la prise en charge psychologique institutionnelle et des groupes thérapeutiques artistiques et de relaxation. L’équipe encourage également l’inclusion sociale et scolaire à travers diverses activités sportives et culturelles.